Comment changer son adresse IP ?

Être anonyme sur internet est compliqué. Aujourd’hui, même le site le plus insignifiant peut récolter des données de navigation. L’adresse IP est au cœur de ce suivi puisqu’elle permet d’identifier chaque serveur et chaque machine. De ce fait, dissimuler son adresse IP est une solution pour naviguer de façon anonyme. Mais est-il possible de changer d’adresse IP ?

Qu’est-ce que l’adresse IP ?

Pour identifier chaque périphérique connecté à un réseau informatique, une adresse IP est allouée à chacun d’entre eux. Le terme « IP » signifie simplement « Internet Protocol ».

Autrement dit, chaque appareil possède sa propre adresse IP. Toutefois, il faut identifier l’adresse IP publique de l’adresse IP privée ou locale.

L’adresse IP publique

En règle générale, quand on désire changer son adresse IP, il s’agit de l’adresse IP publique puisque c’est elle qui permet d’identifier l’utilisateur, ou du moins son modem. En effet, l’adresse IP publique est celle de la box internet à laquelle sont connectés les différents périphériques.

Actuellement, la plupart des adresses IP sont en IPv4, soit un numéro de 32 bits, tandis que l’IPv6 est encore peu utilisé (128 bits). Généralement, une adresse IP publique se compose de 4 nombres séparés par un point et dont la valeur varie de 0 à 255, ex : 60.140.88.14

À chaque fois que vous vous connectez à un site via votre PC, votre smartphone ou votre tablette, l’adresse IP publique est détectée et permet d’identifier votre réseau.

L’adresse IP locale

Une adresse IP locale, également appelée adresse IP privée, permet d’identifier un périphérique connecté à un réseau.

Prenons l’exemple du réseau de votre domicile. Comme nous l’avons vu ci-dessus, il est identifié par son adresse publique. Mais ensuite, chaque appareil connecté à la box possède sa propre adresse IP locale. Elle prend la forme suivante : 192.168.1.* où « * » est un chiffre débutant à 1 et différent pour chaque appareil. De base, la box possède l’adresse IP locale 192.168.1.1.

Comment est attribuée l’adresse IP ?

L’adresse IP publique est définie par le FAI (fournisseur d’accès à internet). Il peut s’agir d’une adresse IP statique ou d’une adresse IP dynamique.

Une adresse IP statique reste toujours la même, tandis qu’une adresse dynamique change de temps en temps.

L’utilisateur ne peut pas changer son adresse IP publique. La seule astuce dans le cas d’une IP dynamique, consiste à débrancher sa box pendant plusieurs minutes ou plusieurs heures, puis de la rebrancher pour qu’elle profite d’une nouvelle adresse IP.

Avoir une adresse IP dynamique est mieux en matière d’anonymat et de protection contre les attaques de hackeurs. Toutefois, elle ne garantit pas un anonymat total puisque le changement d’adresse ne s’effectue pas à chaque connexion et aussi parce que le FAI sait qu’à telle date et à telle heure cette adresse IP était la vôtre.

Concernant l’adresse IP locale, il est possible de la changer manuellement facilement et rapidement, mais cela ne sert à rien en matière d’anonymat et de sécurité.

Les solutions pour changer son adresse IP

Ici nous allons présenter des solutions pour changer ou plutôt dissimuler son adresse IP publique et ainsi profiter d’un plus grand anonymat sur internet.

La seule façon de changer son adresse IP publique, quand on ne profite pas d’une adresse dynamique, est de changer de FAI ou d’offre internet. Vous pouvez également tenter de contacter votre FAI pour lui demander de changer d’adresse IP. Autrement dit, il n’est pas possible de changer d’adresse IP fréquemment.

La solution consiste donc à la dissimuler. À ce titre on distingue 3 solutions : le proxy, le VPN et la seedbox.

➞ Le proxy

Le proxy joue le rôle d’intermédiaire entre l’appareil depuis lequel vous vous connectez à internet et le serveur sur lequel est stocké le site. Le proxy possède sa propre adresse IP. Ainsi, en passant par un proxy le site internet n’identifie pas votre adresse IP, mais celle du proxy. Vous pouvez donc naviguer de façon anonyme.

Avantages :

  • Pas de logiciels à installer
  • Simple à utiliser
  • De nombreuses solutions gratuites

Inconvénients :

  • Il faut configurer le proxy pour chaque logiciel (navigateur internet, client torrent…)
  • Certaines applications, certains protocoles et certains sites ne sont pas compatibles
  • Ne crypte pas les données de navigation
  • Ne permet pas d’utiliser le protocole HTTPS
  • Les solutions gratuites sont souvent reconnues par les sites qui bloquent alors la connexion

➞ Le VPN

Le VPN crée un réseau privé virtuel. Autrement dit, votre adresse IP est dissimulée au sein d’un tunnel crypté. Chaque connexion à internet, qu’elle se fasse depuis un navigateur ou depuis n’importe quel autre processus de votre appareil, passe par le VPN. Et comme pour le proxy, le site internet ne connait pas votre adresse IP puisqu’elle est dissimulée par un intermédiaire.

Avantages :

  • Anonymat total : les sites et le FAI n’ont pas accès à votre adresse IP
  • Protection supplémentaire contre les attaques informatiques
  • Toutes les connexions internet passent automatiquement par le VPN
  • Les meilleurs VPN permettent de passer outre les blocages géographiques
  • Nombreux paramètres permettant de personnaliser les fonctionnalités du VPN

Inconvénients :

  • Débit internet parfois trop ralenti et trop instable
  • Solutions gratuites très limitées (débit, quantité de données…)
  • Pas toujours facile à configurer
  • Certains VPN conservent vos données de connexion dans un journal

➞ La seedbox

La seedbox est une solution qui s’adresse uniquement aux internautes qui pratiquent le P2P. Au lieu de télécharger ou de partager les fichiers directement depuis son PC, l’utilisateur va passer par une machine à distance spécialement configurée pour le P2P. De ce fait, son adresse IP est dissimulée, puisque c’est celle de la seedbox qui est repérable. Et il suffit que la seedbox soit installée à l’étranger pour que HADOPI soit totalement inefficace.

On parle de seedbox lorsqu’il s’agit d’une solution pré-configurée. Cependant, on peut créer sa propre seedbox à partir d’un serveur dédié, mais il faut certaines compétences en informatiques, bien qu’il existe de nombreux tutoriels. L’important étant de choisir un serveur installé à l’étranger.

risus. suscipit sit mattis consequat. ut Praesent Nullam nec libero Retour haut de page