Les VPN sont censurés en Russie et en Chine

Les VPN sont censurés en Russie et en Chine

Le gouvernement russe a adopté récemment une loi qui vise à interdire les VPN dans le pays. Au même moment, Apple a retiré de son store les applications de ces logiciels en Chine, malgré leurs succès. Nous allons vous expliquer pourquoi dans ces deux pays les VPN sont censurés.

Qu’est-ce qu’un VPN ?

Un VPN (Virtual Private Network) est une technologie qui relie deux ordinateurs à distance. D’abord utiliser par les entreprises pour permettre aux employés d’accéder au réseau local de leur entreprise à distance et de manière sécurisée, les VPN ont ensuite été utilisés par les particuliers afin de débloquer les sites web censurés par les entreprises, les établissements scolaires ou les gouvernements.

Qu’est-ce qu’un VPN ?
Qu’est-ce qu’un VPN ?

Dans la pratique, un VPN comme Hidemyass (lire notre test Hidemyass) permet par exemple à un internaute situé en Chine d’accéder à Facebook, bien que ce réseau social soit censuré par le gouvernement chinois. En effet, cette technologie permet de se connecter à un serveur situé dans le pays de son choix et par conséquent de masquer son adresse IP. Ainsi, les organismes chargés de la censure ne peuvent pas localiser l’internaute et l’empêcher d’accéder à Facebook.

Visiter le site de Hidemyass

Un VPN est simple d’utilisation. Il peut être installé sur des smartphones, des tablettes, des PC ou des ordinateurs portables. Un abonnement doit être payé pour bénéficier de ses fonctionnalités et ainsi crypter la navigation internet. Ce cryptage permet de ne pas se faire pirater ses données personnelles, d’échapper à la surveillance des gouvernements et des FAI, de débloquer des sites internet et de naviguer anonymement sur la toile.

Les VPN sont censurés en Russie et en Chine : les raisons

Bien que leurs raisons soient similaires, elles sont toutes fois un peu différentes. Le web est très largement censuré en Chine depuis plusieurs années. Dorénavant, les VPN sont censurés, même s’ils sont très populaires auprès des entreprises et des internautes chinois pour accéder aux contenus internationaux. Le gouvernement se justifie en arguant la reconquête de la souveraineté chinoise sur le web. Ainsi, il a demandé à toutes les entreprises de télécommunication du pays de bloquer l’accès aux VPN avant le 1er février 2018.

Côté russe, de nombreuses lois de contrôle du net fleurissent depuis plusieurs années. Le parlement a adopté fin juillet une loi qui interdit les VPN et tous les logiciels comme Tor qui permettent de contourner la censure gouvernementale dans le pays. Le pouvoir russe affirme que cette mesure vise à lutter contre les délits comme le terrorisme ou le trafic de drogue. Ces mesures ont été largement critiquées par les défenseurs des droits et des libertés. Edward Snowden a même qualifié la décision russe de « tragique ». Les fournisseurs de services VPN ont également critiqué ces restrictions. Les VPN sont censurés en Russie et en Chine, mais les utilisateurs et les défenseurs de cette technologie n’ont sûrement pas dit leur dernier mot.

RangLire les tests des VPNPrixVisiter le Site
No 1Test Hidemyass VPN$4.99VISITER SITE
No 2Test IPVanish VPN$7.50 VISITER SITE
No 3Test Private Internet Access$6.95 VISITER SITE

PARTAGER

Laisser un commentaire