Accueil Sécurité Internet et Ordinateurs Réseau P2P piraté : des millions de comptes publiés

Réseau P2P piraté : des millions de comptes publiés

PARTAGER

Depuis quelques mois, on apprend régulièrement que des réseaux P2P se font pirater et que des comptes utilisateurs se retrouvent publiés ou mis en vente. Le dernier en date est le service P2P iMesh, dont la base de données contient 51 millions d’utilisateurs, dont 1,6 million de Français.

Le service P2P iMesh était fermé depuis peu

iMesh était l’un des logiciels P2P les plus populaires au monde dans les années 2000, sauf en Europe où les internautes lui préféraient eMule, BitTorrent, eDonkey ou Kazaa. En 2004, après la négociation d’un accord amiable avec les Majors américaines, il est devenu un service légal et s’est mis à racheter au fil du temps ses concurrents. iMesh était en 2009 aux États-Unis le troisième fournisseur de musique en ligne en terme de popularité. Sa croissance exponentielle a duré jusqu’en 2011, avant que ce service perde progressivement des utilisateurs et ferme en 2016.

Le service P2P iMesh était fermé depuis peu
Le service P2P iMesh était fermé depuis peu

Hasard du calendrier ou non, la base de données des utilisateurs d’iMesh a été mise en vente peu de temps après sa fermeture, selon LeakedSource. Cette base de données contient des informations concernant 51 millions d’utilisateurs et dévoile leur adresse IP, leur nom d’utilisateur, leur mot de passe, leur date d’inscription, leur adresse email et leur localisation géographique. Elle a été mise en vente pour 615 euros, soit 1 Bitcoin. Si les utilisateurs victimes de ce piratage sont majoritairement Américains, LeakedSource révèle que plus de 1,6 million d’utilisateurs français sont concernés.

Se protéger du piratage sur les sites P2P

LeakedSource a dévoilé que les mots de passe les plus utilisés étaient « password » et « 123 456 ». Cela démontre que de nombreux internautes n’ont pas conscience de l’importance d’utiliser des mots de passe complexes et que cette mesure est nécessaire. Il est également conseillé d’utiliser un VPN comme Hidemyass (lire notre test Hidemyass) pour protéger votre identité en ligne et vos données personnelles.

Se protéger du piratage sur les sites P2P
Se protéger du piratage sur les sites P2P

En effet, la technologie VPN masque et remplace votre adresse IP afin de vous fournir un anonymat total sur le web. De plus, elle crée un tunnel crypté et sécurisé entre votre ordinateur et l’un de ses serveurs pour protéger vos données personnelles contre les pirates. Ainsi, en utilisant un VPN comme Private Internet Access (voir test Private Internet Access), vous pouvez télécharger des fichiers P2P sans craindre les hackers ou la surveillance des organismes gouvernementaux.

PARTAGER

Laisser un commentaire