Accueil Non classé Les Iraniens résistent à la censure internet au milieu de manifestations de...

Les Iraniens résistent à la censure internet au milieu de manifestations de rue meurtrières

PARTAGER

Alors que se déroulent de grandes manifestations en Iran, les internautes du pays ont recours massivement aux VPN et à Tor pour contourner la censure internet gouvernementale et ainsi communiquer avec le reste du monde et rester informés de l’avancement des événements.

Les médias et réseaux sociaux bloqués

Les autorités iraniennes ont bloqué Instagram et d’autres plateformes de médias sociaux en réponse à une vague de manifestations dans le pays cette semaine. La censure internet a conduit le nombre d’utilisateurs de Tor à grimper d’environ 6000 au début du mois de décembre à plus de 10 000 au dernier décompte, car les citoyens cherchent à contourner les contrôles, selon les statistiques officielles.

Le gouvernement de la République islamique a bloqué Telegram et Instagram au milieu des manifestations, qui concernent les conditions économiques, au cours desquelles au moins 22 personnes ont perdu la vie. Dans un développement possiblement lié, une panne de protocole de routage BGP a frappé l’Iran le 1er janvier. Les « chaînes publiques » de Telegram sont une source importante d’information pour beaucoup en Iran, en partie parce que des services concurrents tels que Twitter et Facebook ont été bloqués depuis longtemps.

Censure internet
Censure internet

Censure internet en Iran : Telegram également bloqué

Les autorités iraniennes ont déjà bloqué Telegram en raison de l’utilisation par le service de messagerie de réseaux locaux (fermés) de diffusion de contenu, décision technique qui a suscité à la fois des inquiétudes et des appels à plus de transparence de la part des défenseurs des droits humains.

Telegram compte 25 millions d’utilisateurs quotidiens en Iran, selon les estimations citées par le lanceur d’alerte vedette Edward Snowden. Pavel Durov, fondateur de Telegram, a confirmé que l’Iran avait « bloqué l’accès à Telegram pour ses citoyens en raison des activités d’opposition dans les canaux », précisant que cette décision était différente de la décision de Telegram de bloquer une chaîne de télévision.

Outre Tor, il est possible de contourner la censure internet en Iran ou dans tout autre pays grâce à un VPN comme Hidemyass (consulter notre test Hidemyass). En effet, la technologie VPN permet de masquer son adresse IP réelle et de le localiser dans le pays de son choix. Ainsi, la censure internet qui a cours dans le pays où vous vous trouvez ne vous concerne plus.

Visiter le site de Hidemyass

 

RangLire les tests des VPNPrixVisiter le Site
No 1Test Hidemyass VPN$4.99VISITER SITE
No 2Test IPVanish VPN$7.50 VISITER SITE
No 3Test Private Internet Access$6.95 VISITER SITE

PARTAGER

Laisser un commentaire