Accueil Sécurité Internet et Ordinateurs Navigateurs Internet Google va lutter contre les faux boutons de téléchargement et les fausses...

Google va lutter contre les faux boutons de téléchargement et les fausses publicités

PARTAGER

Les faux boutons de téléchargement, les faux boutons « play » et les fausses publicités sont dans le viseur de Google. En effet, ces derniers sont omniprésents sur les web et leur but est de tromper les internautes près des vrais liens qui permettent de lire une vidéo ou de récupérer un fichier. La firme de Mountain View a annoncé qu’elle allait s’attaquer à ce problème afin de rendre le web plus propre et moins risqué.

De faux boutons pour tromper les internautes

La grande majorité des internautes s’est déjà trouvée sur la page d’un site web qui permet de télécharger ou de visionner une série ou un film, légalement ou non. Sur ce genre de site, il est fréquent de trouver des icônes « télécharger » qui sont en fait de faux boutons qui vous mènent vers de la publicité ou vers des sites d’arnaques. De plus, certains de ces faux boutons, une fois que vous avez cliqué, tentent de pirater vos informations personnelles ou de télécharger un virus. Dans certains cas, ce sont de fausses bannières qui vous proposent de mettre à jour votre navigateur, mais qui vous mènent en réalité vers un logiciel malveillant.

De faux boutons pour tromper les internautes
De faux boutons pour tromper les internautes

Le 3 février dernier, Google a annoncé sa volonté de lutter contre ce type d’arnaque. La firme va en effet ajouter un message d’alerte dans le navigateur Google Chrome pour prévenir les internautes qui s’apprêtent à visiter une page qui contient de faux boutons. Les fausses publicités seront également dans le collimateur de Google, notamment celles qui imitent les messages des navigateurs comme Google Chrome.

Google a déjà commencé ses repérages

Google a déjà commencé ses repérages
Google a déjà commencé ses repérages

Les pirates connaissent parfaitement les stratagèmes pour inciter les internautes à télécharger eux-mêmes des logiciels malveillants, ou à communiquer leurs mots de passe. Ils s’appuient sur le manque de connaissance et de vigilances de certains internautes. Ces stratagèmes sont plus simples pour parvenir à leurs fins plutôt que de chercher et d’exploiter des failles de sécurité. En novembre 2015, les services de sécurité de Google ont débuté leur lutte contre les faux boutons en repérant dans un premier temps des pages qui se font passer pour des sites officiels de banques et de réseaux sociaux pour récupérer des mots de passe.

PARTAGER

Laisser un commentaire