Accueil Sécurité Internet et Ordinateurs Actualité VPN Le contrôle d’internet renforcé en Chine

Le contrôle d’internet renforcé en Chine

PARTAGER

Deux nouvelles réglementations vont entrer en vigueur en Chine le 1er juin 2017. Elles ont pour objectif de renforcer la surveillance d’internet par le pouvoir.

À partir du mois prochain, en Chine, les fournisseurs auront l’obligation de demander une autorisation avant de publier des contenus qui évoquent le gouvernement, ainsi que les problèmes économiques ou sociaux. Les réseaux sociaux, les blogs, les forums, les messageries et les sites web sont concernés par ces nouvelles réglementations. Le pouvoir entend « guider correctement l’opinion publique ». De plus, chaque partenariat avec l’étranger sera soumis à l’approbation de l’administration chinoise du cyberespace, l’organe de la censure numérique du pays. Il faut rappeler que la Chine est classée au 176e rang au niveau de la liberté de la presse, sur 180 pays.

Des problèmes de confidentialité en Chine

Les nouvelles réglementations ont aussi renforcé le rôle de l’administration chinoise du cyberespace. En effet, un nouveau texte, censé assurer la protection du pays contre les cyberattaques, va obliger toutes les entreprises chinoises et étrangères à stocker les données personnelles de leurs utilisateurs sur des serveurs situés en Chine. De plus, tous les utilisateurs de messageries instantanées devront s’inscrire sous leur vrai nom. L’administration annonce qu’elle sanctionnera tout utilisateur propageant de « fausses informations » ». Après le durcissement des règles concernant l’utilisation des VPN en janvier, cette nouvelle réglementation est un nouveau coup dur porté à la liberté sur internet. Les défenseurs des droits de l’homme dénoncent les problèmes de confidentialité que ces règles vont provoquer.

La Chine coupée du web ?

La Chine pourrait se couper du web, si elle le désirait. Il y a d’ailleurs déjà eu une longue coupure en 2009 dans la région du Xinjiang. Toutefois, si le pays se coupait du web, les conséquences politiques seraient désastreuses pour le pouvoir en place. De plus, le pays est interconnecté et intégré au réseau mondial, malgré le « Great Firewall ». Le pays est actif dans la compétition économique numérique mondiale, et la région de Shenzhen est dorénavant comparable à la Silicon Valley. D’ailleurs, c’est dans cette région que s’est installé le principal fournisseur d’Apple, la société taïwanaise Fox Conn.

Contourner la censure chinoise

Contourner la censure chinoise
Contourner la censure chinoise

La censure et le contrôle du web exercés par le gouvernement chinois ont donc pour objectif d’assurer la cybersouveraineté du pays. Il souhaite réguler de façon autonome internet afin de se prémunir des cyberattaques. Cependant, ces réglementations mettent en péril l’anonymat en ligne et empêchent les internautes situés en Chine d’accéder à de nombreux sites web. Pour contourner cette censure, il faut utiliser un VPN comme IPVanish (consulter notre test IPVanish). En effet, un VPN permet de masquer son adresse IP réelle et de la remplacer par une autre située dans le pays de votre choix. Par conséquent, votre anonymat est garanti, vos données personnelles sont protégées et vous pouvez contourner la censure pour visiter librement les sites web inaccessibles.

Découvrez le site de IPVanish

PARTAGER

Laisser un commentaire